Pages

mercredi 14 novembre 2012

Avis d'expert : et si on prenait le meilleur ... pour collaborer

Chez Synergie Informatique nous prônons depuis quelques mois déjà que la théorie de évolutionnisme est préférable à une approche révolutionnaire des pratiques collaboratives dans l'entreprise

Les entreprises n'ont pas attendues les réseaux sociaux d'entreprise , le social Business... pour travailler et collaborer.

Avec un peu de recul on constate que le zéro mail est difficile à appliquer mais on peut diminuer le nombre de mails en interne  en s'appliquant une certaine rigueur (confere l'article de notre consultant Alexis Blandin) et en "transférant" ces échanges et conversations dans d'autres solutions.

Aujourd'hui  Bertand Duperrin clame haut et fort  dans un article de 01 net qu' "Au lieu de prédire que l'e-mail est fini ou, à l'inverse, que les réseaux sociaux sont morts, mieux vaudrait conjuguer les deux et sortir du mode binaire qui freine toute adaptation."
Il poursuit avec 3 sujets : 
E-mail ou réseau social ?
On voit bien qu'au lieu de mourir, les deux semblent converger vers des plates-formes nouvelles
Hiérarchie ou réseau ?
L'un est une manière de résoudre de problèmes, l'autre de définir les responsabilités et l'association des deux permet de prendre de meilleures décisions, plus informées. On parle souvent de Wirearchy.
Formation traditionnelle ou social learning ? Et, si la première n'était pas ce qui nous prépare à apprendre efficacement du second ?

On peut aller plus loin dans la réflexion et se demander si aujourd'hui une entreprise doit conserver en interne son informatique ou la porter dans le Cloud en tout ou partie?

Stéphanie Fabregad, chef de projet fonctionnel chez Synergie Informatique , vous conseille de lire cet article Cloud computing : l'approche évolutionniste ou révolutionnaire ? écrit par Alain Lafanechère dans les Echos  qui en substance nous rappelle que selon les caractéristiques de votre système d'information et de vos usages , vous choisirez le Big bang ou l'évolution.

Le constat est tout de même le suivant  : nombre d'entreprise ont choisi un mode hybride pour leur informatique


Et si on prenait le meilleur des 2 mondes 

le mail pour les échanges, asynchrones, sans document associé... ET le réseau social pour le document et toute la valeur ajoutée (contexte, commentaires, co-production...)

la formation traditionnelle pour lancer, encadrer et humaniser ET le social learning pour l'adaptabilité et la capitalisation des savoirs

l'informatique on-premise pour les données sensibles de mon entreprise et mon savoir-faire ET le cloud pour les solutions "prêtes à consommer"

Enregistrer un commentaire