Pages

mercredi 13 juillet 2011

Philippe Sajhau, vice-président IBM France, parle du cloud et de ses partenaires comme Synergie Informatique

IBM prépare son réseau de distribution à une vente accrue de logiciels et de services dans la perspective du Cloud. 

Philippe Sajhau, son vice-président en charge des Partenaires et des PME en France, est conscient que cette mission n’est pas facile : « Le Cloud bouscule les frontières du channel. Nos revendeurs le considèrent donc comme une menace, car il remet en cause leur modèle de distribution classique. Toutefois, certains d’entre eux voient aussi le Cloud comme une opportunité ». A commencer par de nouveaux acteurs du channel, tels que les hébergeurs ou les fournisseurs de services cloud, à qui IBM déroule le tapis rouge.


Extraits :
Le Cloud est-il aussi une opportunité pour vos revendeurs désormais ?

Le Cloud bouscule les frontières du channel. Nos revendeurs le considèrent donc comme une menace car il remet en cause leur modèle de distribution classique en 2 tiers. Toutefois, certains voient aussi le Cloud comme une opportunité, car il va changer leur modèle économique et leurs relations avec les clients. 76% des partenaires interrogés lors d’une de nos enquêtes déclarent qu’ils doivent se positionner en 2011 sur le Cloud, ce qui ne veut pas dire qu’ils disposeront tous d’une offre cette année.

Quels sont les autres labels Cloud accessibles à vos partenaires ?

Ils sont au nombre de cinq au total. Le label Service Cloud Solutions Provider autorise la revente de multiples services de Cloud public par des acteurs tels qu’Arago Consulting ou Synergie Informatique, etc. 
Le troisième, le Cloud Infrastructure Provider, concerne les hébergeurs comme Hardis, Aspaway, Asplenium, etc. IBM les aide ici à construire leurs plateformes techniques pour le Cloud. 
Quand aux Cloud Application Providers, il s’agit d’éditeur tels que Coheris, Divalto, Cylande, etc. qui vendent du logiciel à l’usage. Dans ce cadre, IBM leur propose d’embarquer ses offres Rational, Lotus, Cognos ou Cast Iron dans leurs solutions. Enfin, IBM travaillera aussi avec des Cloud Technology Providers.

Enregistrer un commentaire