Pages

jeudi 30 juin 2011

Un tiers des "multiconnectés" passe quatre heures par jour en ligne

Les adeptes de la muli-connexion à Internet, ou "everynautes", représentent maintenant le tiers des internautes, et passent en moyenne plus de quatre heures connectés à la Toile chaque jour, selon une étude réalisée par l'institut CSA en partenariat avec iligo.

"L''everynaute' est celui qui se connecte quotidiennement à Internet sur au moins deux types d'écran" – smartphone, ordinateur, télévision connectée, portable ou tablette – précise Bernard Sananes, président de l'institut.

Cette nouvelle catégorie d'individus multiconnectés "représentent déjà un tiers des internautes (30 %) et leur temps moyen de connexion sur Internet est de quatre heures douze minutes par jour", ajoute-t-il. Ce phénomène de masse "traverse toute la société avec une légère surreprésentation des hommes et des catégories socioprofessionnelles supérieures", détaille-t-il.

"LE SMARTPHONE POUR L'ACTUALITÉ"

Selon cette étude, les everynautes "se distinguent des internautes par une propension plus forte à faire du Net un outil de travail, un outil relationnel essentiel et aussi un outil de divertissement".

Les everynautes utilisent le Web comme outil de travail à 67 % contre 61 % des internautes. Ils sont aussi 91 % à déclarer avoir leur téléphone portable toujours sous la main, contre 73 % des internautes, et 78 % sont sur les réseaux sociaux, face à 67 % des internautes.

Même connecté en permanence, l'everynaute "associe des usages à différentes écrans : l'ordinateur fixe pour les opérations banquaires, le smartphone pour l'actualité et pour la recherche d'informations pratiques, et la tablette pour les réseaux sociaux et les contenus multimédias", selon M. Sananes.

Enfin, les everynautes sont adeptes du e-commerce : 54 % d'entre eux achètent souvent en ligne contre 43 % des internautes.



En lire plus : http://www.lemonde.fr/technologies/article/2011/06/29/un-tiers-des-multiconnectes-passe-quatre-heures-par-jour-sur-le-web_1542716_651865.html
Enregistrer un commentaire