Pages

mardi 14 juin 2011

Suites bureautique : les alternatives à Office, un argument clé pour négocier les tarifs Microsoft

Dans son dernier rapport, le cabinet Forrester rappelle que les alternatives à Office n’ont certes pas bousculé Microsoft, mais ont poussé les entreprises à revoir leur cycle de mise à jour et à négocier.

Ainsi sur les 150 entreprises sondées dans le cadre de cette étude, 74 % expliquent supporter la version 2003 d’Office, 72% la version 2007 et 52% la version 2010. Bien loin devant Google Docs ou encore Oracle Open Office (Oracle ne commercialise plus OpenOffice.org et a remis le projet entre les mains de la fondation Apache), qui ne sont supportés que dans 8% des cas. 5% pour WordPerfect de Corel, 4% Lotus Symphony, 1% pour la déclinaison d’OpenOffice.org de Novell et Zoho

En lire plus :

Suites bureautique : les alternatives à Office, un argument clé pour négocier les tarifs Microsoft

Enregistrer un commentaire