Pages

mardi 18 janvier 2011

Google s’engage sur la disponibilité de Google Apps

Cloud Computing - Désormais, les opérations de maintenance et les coupures inférieures à 10 minutes seront prises en compte dans le calcul de la disponibilité de Google Apps. Une évolution des SLA a priori plus favorable aux entreprises. Sur ce terrain, Google pointe par ailleurs la faiblesse de Microsoft.


La guerre des plates-formes en ligne pour les entreprises et les administrations se poursuit. Après les prix, Google s'apprête à (re)lancer les hostilités sur le terrain de la disponibilité - où plusieurs pannes ont égratigné son crédit ces dernières années, même s'il n'est pas le seul prestataire à souffrir de défaillances techniques.

Pour cela, la firme de Mountain View a annoncé une modification de son SLA, c'est-à-dire l'ensemble de ses engagements en matière de qualité de service. Jusqu'à présent, les opérations de maintenance planifiées n'étaient pas prises en compte par Google dans le taux de disponibilité de Google Apps (99,9%).

Enregistrer un commentaire