Pages

lundi 11 janvier 2010

E-mail marketing : Perspectives 2010

E-mail marketing : Perspectives 2010

Les prestataires de services d’e-mailing se tournent de plus en plus vers les canaux mobiles et les médias sociaux proposant de nouvelles fonctionnalités sur leur plateforme de gestion de campagnes. Bien qu’encore limitée, cette tendance va s’accentuer en 2010.



E-mail


- La segmentation devient incontournable. Il s’agit désormais d’une règle de base pour toutes les campagnes d’e-mailing.


- Les outils d’analyse vont enfin obtenir l’attention qu’ils méritent. Le web analytique permet d’obtenir une foule exhaustive d’indicateurs statistiques. Toutefois, les marketeurs n’en sont encore qu’au stade d’observation des statistiques et non à celui d’analyse et d’utilisation de ces données. 2010 devrait voir évoluer cet aspect avec une appropriation plus forte de ces outils par les marketeurs.


. Mobile


Les téléphones portables sont désormais omniprésents, les Smartphones se généralisent et les nouveaux usages et fonctionnalités contribuent à la croissance des SMS et des applications mobiles.


- Les SMS n’ont jamais véritablement pris leur envol en tant que vecteur de communication. Apparus en même temps que les e-mails, ils n’ont jamais rencontré l’intérêt des professionnels. 2010 sera peut-être une année décisive : le SMS prendra t-il son envol ou disparaitra t-il des stratégies marketing ?


- Les applications mobiles, grâce à la géolocalisation et les médias sociaux, permettent déjà de savoir où vous êtes, qui sont vos amis, où sont-ils… Il y a ici un énorme potentiel pour les marketeurs qui tend à se développer. Toutefois les applications ont un cycle de vie limité et seules certaines seront acceptées et trouveront leur place. La condition sine qua none de la réussite de ces applications : mettre en place des sites mobiles optimisés.


- Les codes barres vont décoller (e-mail et mobile). Les clients auront davantage recours à l’e-mail via les Smartphones ou via une application pour présenter des codes barres ou des coupons de réduction à la caisse. Les cartes de fidélité seront aussi remplacées par une simple image sur le Smartphone qui pourra être scannée. Les marketeurs, quant à eux, vont développer des applications géolocalisées comprenant des comparateurs d’offres et des réductions contextualisées (selon le lieu et/ou la période d’achat).


. Social


- Faute de service dédié, le développement de la présence sociale des entreprises sera certainement géré par le service d’e-mailing en tant que nouveau canal de marketing direct.


- Facebook permettra le ciblage des informations aux entreprises selon les profils des utilisateurs. Les prestataires d’e-mailing rentreront certainement dans le jeu proposant des outils adaptés aux envois de messages sur les médias sociaux.


- Le marché va définir ce que signifie être un « fan ». Avec une meilleure maîtrise et expérience de Facebook, les professionnels de la communication auront à décider de l’objectif de ces pages : attirer les vrais fans ou toucher le plus grand nombre grâce notamment à des offres promotionnelles.


- Twitter va évoluer mais il est encore difficile d’anticiper l’avenir de cet outil.


Enregistrer un commentaire